Aide sur la limite de crédit

En Bref

La « Limite de Crédit Creditsafe France (CSFR) » est destinée à servir de guide pour des crédits à court terme et est établie pour des sociétés, des associations et organisations n’ayant pas le statut de société, et des entreprises individuelles où le risque de défaillance (le score) se situe dans la classe de risque X ou à un niveau supérieur. La « Limite de Crédit CSFR » est fixée à un niveau auquel les débiteurs sont habitués et en fonction de leurs besoins de crédit à court terme sur la base des derniers états financiers disponibles ou selon le niveau de capital nominal lorsqu’aucun état financier n’est disponible. Elle est pondérée en fonction du score de prédiction de défaillance.

Informations complémentaires

La « Limite de Crédit CSFR » est calculée principalement à partir des derniers états financiers disponibles. La Limite de Crédit s’appuie sur les coûts de ventes et le chiffre d’affaires qui indiquent le besoin de crédit pour les achats de l’année la plus récente. La Limite de Crédit s’appuie également sur les actifs à court terme de la Société qui indiquent le niveau de liquidité dont celle-ci dispose à court terme. La « Limite de Crédit CSFR » est en outre plafonnée à 40% du montant total du capital de l’entreprise.
Pour les sociétés nouvellement établies et/ou ne déposant pas de bilans, la « Limite de Crédit CSFR » est calculée sur la base du capital nominal. La « Limite de Crédit CSFR » est également ajustée en fonction du niveau de risque dans notre notation. Les liens éventuels de la société avec un groupe ne sont pas pris en considération en dehors du score lui-même.

La Limite de Crédit est calculée pour les sociétés où une notation est établie, à l’exception des situations où la classe de risque est « crédit non recommandé » c'est-à-dire lorsque le feu de signalisation est rouge.

La « Limite de Crédit CSFR » permet de disposer d’une méthode standard de calcul de Limite de Crédit. Celle-ci a pour but de servir d’indication pour accorder un crédit à court terme remboursable en un mois, c'est-à-dire 30 jours ou la période usuelle accordée pour un paiement en France. Les Limites de Crédit sont basées sur les derniers états financiers disponibles (et/ou liés aux capitaux propres). Les faits et circonstances qui se sont produits après cette date ne sont pris en compte dans les calculs qu’à travers le score lui-même (qui vient pondérer cette limite).

La Limite de Crédit n’est ni la plus haute ni la plus basse limite de crédit qu’une société puisse accorder. Le niveau de Limite de Crédit qu’un créancier pourrait concéder dépend considérablement du type de société et de la marge de la situation actuelle. La Limite de Crédit optimale qu’une société pourrait accorder dépend du risque que le créancier assumera et du niveau de la perte qui sera subie en cas de défaillance ainsi que du niveau de rentabilité de la transaction en cause. En outre, la Limite de Crédit doit également s’inscrire dans une perspective de gestion de portefeuille et le créancier doit prendre en compte le niveau comparatif de l’ensemble de ses capitaux propres par rapport au montant total des risques assumés, c'est-à-dire le niveau de risque que la société peut assumer avant d’éprouver elle-même des problèmes financiers.